Partie 2

Méthodologie de recherche de mots-clés adaptée aux SaaS

La recherche de mots-clés est une étape fondamentale dans une stratégie SEO efficace.

Avoir une méthodologie efficace vous permettra d’avancer bien plus rapidement et dans la bonne direction

Récupération et agrégation des différents mots-clés liés à la solution et ses fonctionnalités

Dans un premier temps, il est absolument nécessaire de récupérer et agréger les mots-clés liés à votre solution en ligne. Bien sûr le mot-clé “principal” sera la fonctionnalité principale de l’outil. Par exemple : Comptabilité, traitement de texte, CRM, Chatbot, Data visualisation, etc.

Il faudra également penser à ses fonctionnalités. Par exemple : signature électronique, export au format xlsx, backup automatique, API disponible, etc.

Si l’outil en mode SaaS permet de l’intégration à d’autres outils, n’hésitez pas ajouter ceci à votre liste de mots-clés. Par exemple : “Intégration possible avec” + Google Drive, Slack, WordPress, PayPal, etc.

De la même manière, si vous vous adressez à un marché en particulier ou si un type d’entreprises en particulier adopte votre outil, il ne faut pas oublier d’intégrer des mots-clés qui leur sont liés. Les PME, grands comptes, Artisans, Artistes, Chirurgiens esthétiques, Freelances, etc. n’utiliseront probablement pas les mêmes éléments de langage et ne rechercheront sûrement pas les mêmes fonctionnalités.

Si vous avez des concurrents ayant déjà un minimum de notoriété, vous pouvez aussi vous positionner dessus en comparant votre solution à celle d’un autre. Par exemple : alternative à “XXX”, comparatif “XXX” vs “MonSaaS”, etc.

Tri et catégorisation des mots clés SEO pour les SaaS

Si votre site est déjà en ligne depuis un moment, il est particulièrement intéressant que vous récupériez les données issues de la Search Console de Google et de Google Ads si vous faites déjà du SEA.

Lorsque tous ces mots-clés auront été récupérés dans un tableur, je pourrai faire des croisements de données pour constituer de nouvelles idées de mots-clés pour lesquels vous pourrez prévoir des contenus en adéquation avec ces requêtes. Avec ces nouveaux contenus, vous pourrez toucher un public plus large qu’il n’y a plus qu’à convertir en client pour progressivement augmenter votre MRR / ARR (Monthly Recurring Revenue ou Annual Recurring Revenue).

Comprendre l’intention de recherche des utilisateurs autour de ces mots-clés

L’intention de recherche des utilisateurs peut être très différente d’une requête à une autre. Les mêmes mots dans un ordre différent peuvent avoir des significations très différentes. Par exemple : facturation de logiciels VS logiciels de facturation. Ces 2 expressions comportent exactement les mêmes mots, mais l’ordre de ces mots est particulièrement important dans l’intention de recherche. Si vous avez un doute sur l’intention des différentes requêtes, il est nécessaire de faire une recherche manuelle ou via un outil qui va extraire la SERP (la page de résultats de recherche) et voir quels sont les résultats que Google met en avant. Vous pourrez ainsi rapidement savoir s’il est pertinent de vous positionner sur cette requête. Pour classer ces intentions de recherche, j’utilise généralement 3 principales catégories :
  • Informationnel
  • Commercial
  • Transactionnel
Tableau de catégorisation des requêtes SEO pour les SaaS

Les requêtes informationnelles sont généralement celles qui surviennent au tout début du parcours client. Lorsqu’une personne prend connaissance d’un problème auquel il a besoin d’une solution. Il va utiliser des requêtes parfois très précises pour trouver une réponse. Par exemple : Comment créer un chatbot pour un site de billetterie? Ou encore : Comment connecter mon chatbot XXX à un CRM ? Mais il peut aussi faire des requêtes plus génériques comme : “Définition chatbot”, “Qu’est-ce qu’un chatbot ?” ou “C’est quoi un chatbot ?”

Les requêtes commerciales concernent des prospects déjà nettement plus réceptifs à votre solution. Ce sont les prospects qui savent qu’une solution à leur problème existe probablement, mais ils ne la connaissent pas encore ou ne savent pas encore laquelle choisir. Ils sont donc encore en phase de recherche intensive et vont utiliser des requêtes plus qualifiées comme : “Quel logiciel de facturation choisir ?”, “Comparatif de chatbots”, “Comparatif SaaS-X SaaS-Y”, “Meilleur outil de suivi client”, “Avis logiciel de billetterie SaaS-X”.

Les requêtes transactionnelles sont les requêtes les plus qualifiées. Le plus gros du parcours client est déjà passé et le prospect sait que vous répondez à sa problématique avec votre outil SaaS (mettons que votre solution s’appelle “MonSaaS” pour l’exemple). Le prospect a déjà fait de nombreuses recherches en amont et il est prêt à souscrire à un abonnement mensuel ou annuel chez vous. Il va donc utiliser des requêtes comme : “Prix MonSaaS”, “Tarification MonSaaS”, “Inscription MonSaaS”.

Mais attention, il ne faut pas penser que ces prospects sont d’ores et déjà acquis. Nombre d’entre eux vont probablement chercher à minimiser les coûts et vont donc chercher des expressions comme : “Code promo MonSaaS”, “Réduction MonSaas”, “Parrainage MonSaaS”, “Cashback MonSaaS”. Si, lorsqu’ils effectuent ces recherches, ils voient qu’il n’y a pas d’offre, mais qu’un de vos concurrents propose une offre intéressante, il n’est pas impossible que ça puisse le faire changer d’avis même si le concurrent en question ne propose pas exactement les mêmes fonctionnalités. Il est important de sensibiliser vos équipes commerciales sur ce point et qu’un processus de veille soit mis en place pour ces requêtes.

Mots-clés génériques VS mots-clés de longue traîne

Ici, je fais simplement un bref aparté sur la distinction entre les requêtes génériques et les requêtes de longue traîne. Ce sont probablement des termes dont vous avez déjà entendu parler, mais leur définition est parfois incomprise.

Les requêtes génériques en SEO se composent le plus souvent de 1, 2 ou 3 mots, mais peuvent aller au-delà selon la thématique. Ce sont des requêtes qui présentent généralement des très forts volumes de recherches comme “emailing” (plus de 200 000 recherches mensuelles estimées), “ERP” (plus de 40 000 recherches mensuelles estimées), ou encore “création de site internet” (plus de 10 000 recherches mensuelles estimées).

Les requêtes de longue traîne en revanche comportent généralement plus de 5 mots et peuvent aller bien au-delà (dans la limite des 32 mots maximum par requête dans Google bien sûr). Ce sont des requêtes beaucoup plus précises soit parce que l’utilisateur cherche une information particulière, soit parce que l’utilisateur n’a pas l’habitude de synthétiser ses requêtes. Quoi qu’il en soit les résultats suggérés par Google ne seront pas les mêmes et même si les volumes de recherches sont beaucoup plus faibles, il ne faut pas les négliger pour autant et nous allons voir pourquoi dans le paragraphe suivant.

Si vous demandez à 100 chefs de projets de différents secteurs comment ils chercheraient un outil de suivi de projet pour leur activité dans Google, il est fort probable que vous obteniez près de 100 requêtes différentes. Toutes ces personnes sont dans des situations distinctes, il est donc normal qu’elles cherchent la solution la plus adaptée à leur besoin. Parmi ces requêtes on trouvera par exemple “logiciel de gestion de projet collaboratif”, “quel outil de gestion de projet pour ingénieur ?”, “Gestion de projet scrum en ligne”, “meilleur logiciel de gestion de projet pour production vidéo”, etc. Certes ces requêtes auront des volumes de recherches beaucoup plus faibles, mais toutes ces requêtes cumulées peuvent représenter un volume non négligeable de requêtes mensuelles. De plus, étant donné la précision de ces requêtes, on peut supposer que la concurrence sera donc particulièrement faible. Si vous créez du contenu de qualité pour ces requêtes, il y a alors fort à parier que vous vous positionnerez assez rapidement en haut des résultats de recherche.

Organisation et catégorisation des mots-clés et expressions

Maintenant que la recherche des mots-clés a été faite et que vous avez probablement un tableur particulièrement lourd, il va être nécessaire d’organiser ces mots-clés. Pour cela, j’ai pour habitude d’utiliser plusieurs colonnes que je vais détailler ici.

Récupération des mots-clés SEO pour les SaaS

La première colonne du fichier sera celle de la liste des mots-clés et expressions.

J’utilise bien entendu, en 2ème colonne, les données de volume de recherche par mot-clé. Il existe de nombreux outils en mode SaaS permettant d’obtenir ces volumes donc je ne m’attarderai pas sur ce point ici.

Ensuite, l’ordre va dépendre des besoins et de la thématique du client, mais j’utilise principalement les données suivantes :

  • La position actuelle du site sur ce mot-clé
  • La difficulté de la requête
  • La page du site qui se positionne sur ce mot-clé
  • Les différentes “fonctionnalités” que la SERP affiche pour ce mot-clé

Ensuite, j’utilise plusieurs segments qui vont être particulièrement utiles pour la phase de la stratégie de contenus :

  • Personas
  • Fonctionnalités de l’outil
  • Intention de recherche

Maintenir les listes de mots-clés à jour (selon actualité, fonctionnalité, développement, législation, etc.)

Bien entendu, cette liste de mots-clés ne doit pas être figée dans le temps. Il est très important de la maintenir à jour. Des nombreux critères peuvent influencer cette liste dans le temps.

L’actualité peut avoir une influence. Par exemple lorsque le règlement général sur la protection des données (RGPD) est devenu applicable, de nombreux outils de types SaaS ont dû se mettre en conformité, voire proposer de nouvelles fonctionnalités à leurs utilisateurs. Dans certains domaines (administratif, juridique, légal, etc.), le fait que leur outil soit conforme RGPD est devenu un véritable levier d’acquisition. 

Tout comme l’actualité, votre solution en mode SaaS évolue également. Il est donc important de maintenir les différentes pages de votre site à jour. Si vous ajoutez une fonctionnalité très attendue par vos prospects, il ne suffit pas de le communiquer via les réseaux sociaux ou une newsletter. Il faudra bien évidemment créer une page dédiée à cette nouvelle fonctionnalité et mettre à jour les contenus existants comme la page générale des fonctionnalités, mais aussi la FAQ et la documentation par exemple. Chaque fois que votre solution évolue, votre site doit refléter cette évolution et les prospects doivent pouvoir facilement trouver des informations sur cette évolution, car elle peut justement les convertir en clients.

Les outils utiles dans la recherche de mots-clés

Pour vous aider dans cette étape de recherche de mots-clés, heureusement il existe différents outils qui vont vous permettre de simplifier ce travail. Pour commencer, vous devez partir de tous les documents qui vous ont servi à construire votre logiciel en mode SaaS : personas, use cases, étude de marché, plateforme de marque, etc. Rien qu’avec ces documents, vous avez déjà très certainement de nombreuses idées de mots-clés. En partant cette liste, vous pouvez commencer à utiliser des outils qui vont vous permettre de trouver de nouvelles idées et estimer les volumes de recherche.

Ce ne sont pas les outils qui manquent et il va falloir choisir celui qui convient le mieux à votre besoin. J’ai personnellement l’habitude de travailler avec SEMrush, car c’est un outil très polyvalent grâce auquel je peux travailler efficacement dans une même interface. Cela étant, il existe bien d’autres outils probablement aussi bons et je vais en citer ici quelques-uns des plus connus.

Ci-dessous, le but des 4 premiers outils est principalement de vous aider dans vos recherches de mots clés et l’optimisation de vos contenus :

  • 1.fr
  • YourTextGuru
  • SEOQuantum
  • Semji
Outils SEO d'analyse de contenu et de recommandation sémantique

Les 4 outils suivants, quant à eux, vont également vous aider dans votre recherche de mots-clés et l’optimisation de vos pages, mais ils disposent également de bien d’autres autres fonctionnalités très pratiques dans une stratégie SEO globale :

  • Semrush
  • Kwfinder
  • Sistrix
  • Ahrefs
Vous souhaitez lire tout ça plus tard ?
(et profiter du bonus)
Guide du SEO pour les SaaS par Timothée Allemmoz

Téléchargez le Guide Ultime du SEO pour les éditeurs de SaaS et recevez 3 stratégies applicables immédiatement par email

Plus de 40 pages de conseils sur tous les aspects du SEO pour emmener votre solution au niveau supérieur !
En BONUS, ma toolbox de SEO

(Promis, je ne vous parlerai pas des balises « title », meta description et attributs « alt » des images, vous l’avez sûrement déjà lu des centaines de fois ailleurs. Là on passe au niveau supérieur.)